Mon parcours

Je suis ici et ailleurs. Mais où se trouve cet ailleurs ? Juste là, devant mes yeux et c'est merveilleux. Je dois prendre conscience et accepter que je ne suis pas seul mais entouré d'amour par des êtres lumineux, qui sont toujours à mes côtés pour œuvrer vers le chemin de la lumière...

     nde.jpg

Enfant, je me posais un tas de questions. Qui suis-je ? Je me sens si différent. Le monde est-il créé autour de moi ? Pourquoi est-ce que je me sens accompagné ? L'adolescence m'a plongé dans la solitude, avec un retrait de moi face aux autres. Mes parents m'avaient élevé dans la religion catholique. Intrigué par cet être nommé Jésus, j'ai voulu en apprendre plus par les différentes communions, j'étais enfant de cœur et j'ai même voulu être prêtre. Je me revois dans ma chambre à faire des messes comme à l'église. Malgré cela, j'étais seul. Enfin pas tout à fait puisque je ressentais que l'on m'écoutait ailleurs.

 

 

Puis est venu le moment où j'ai pris conscience que la nuit je sortais de mon corps. Au début j'ai eu très peur. Il s'en est suivi que je ressentais une entité dans ma chambre, qui m'observait tranquillement. Je me suis donc mis à parler avec elle, je voulais savoir si cela n'était pas le fruit de mon imagination. J'entendais des choses dans ma tête, des conseils, une sorte de pensée verbale. Lorsque je me couchais, je sentais cette entité s'assoir sur mon lit, mes draps s'enfonçaient, je ressentais comme des caresses sur mon visage. J'entendais, "n'aies crainte, je veille sur toi, dors maintenant". Et je repartais dans mes rêves, voir même au-delà lorsque je sortais de mon corps.

 

 

Vers vingt ans, je suis allé rendre visite à ma grand-mère et c’est à ce moment là que j’ai connu le domaine de la tci (TransCommunication Instrumentale) par une expérience inimaginable en appelant mon grand père qui était décédé depuis de nombreuses années. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, mes sens étaient ouverts car une petite voix intérieure me parlait continuellement. Mais moi je pensais que c’était moi tout simplement. Pourtant cette petite voix m’apportait des informations sur les autres, sur ce qu’ils vivaient. Des images apparaissaient devant moi comme un film que l’on me montrait, mais était ce ma pensée ?

 

 

Vers la lumière

 

J’ai expérimenté la tci pendant de nombreuses années et je n’avais pas encore compris que j’étais médium jusqu’au jour où j’ai rencontré mon guide prénommé Julius. Ma vie a changé complètement et je dirai que si aujourd’hui je n’avais plus la joie d'entendre mes guides, ma vie serait bien triste.

 

A la suite de Julius d’autres Guides et Maîtres ont succédé afin de m’apporter des connaissances sur ce que nous sommes, ce que nous devons faire, sur ce qui nous attend.

 

Quel joie d’entendre nos êtres chers nous dire qu’ils ne sont pas morts, qu’ils sont heureux, que nous ne devons pas pleurer pour leurs départs.

 

Mais pourquoi aurais-je le privilège de vivre cela et pas vous, nous sommes tous égaux et c’est pourquoi j’apporte enseignement à ceux qui désirent s’ouvrir à la spiritualité.

 

Certaines personnes ne se sentent pas prêtes à s’ouvrir, elles aimeraient bien mais elles ont peur. Le souci étant que certains médias réalisent des émissions télé parlant de fantômes, d’objets se déplaçant seul dans la maison, de bruits la nuit, le tout sur une musique stressante, ceci dans le but de faire de l’audience . Pourtant plus ça vous fait peur et plus vous regardez.

 

La plupart des médias déforme la réalité, ils parlent sans cesse du mal mais rarement du bien. Lorsqu’ils invitent des médiums sur les plateaux télé c’est automatiquement pour les ridiculiser, ils attendent des médiums que ceux-ci leur fournissent des preuves en direct au risque de dire qu'oblgatoirement, s'il n'y a pas de résultat, c'est qu'ils sont forcement mauvais ou pire, c'est qu'il n'y a rien !!! La médiumnité, ce n’est pas une foire à la saucisse, il faut être en état de réceptivité, de compréhension, d’analyse, de plus, c'est la moindre des choses qu'il y ait au moins un peu de respect..

 

 

Ne confondez pas spiritualité et religion ce sont deux choses bien différentes. Il n’est pas obligatoire de croire en Dieu pour croire en l’au-delà, il faut d’abord croire en soi et après vous comprendrez qui est Dieu.

 

Merci à mon ange gardien (Orias), merci à mes guides (Julius, Altarius, Ezechiel), merci à mon maître (Octavia).

 

Merci à toutes ces entités qui sont venues m’apporter des messages à transmettre à leurs familles.

 

Merci à toutes ces familles qui ont eu confiance en moi.

Christophe

 

 

 

Get Adobe Flash player

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×